INTERVIEW SEPTEMBRE 2013

Tangui Jossic
Il y a quelques temps, l'association Taille Crayon (organisatrice du festival BD et Illustrations CrayoNantes) me proposait de répondre à quelques questions sur mon parcours et mes influences pour leur site... Ci-dessous, la conversation dans son intégralité à laquelle j'ai ajouté quelques images et hyperliens...


Interview auteur : Tangui Jossic
 
Tangui Jossic est un artiste touche-à-tout. En plus de la BD et de l’illustration, disciplines pour lesquelles nous l’interviewons aujourd’hui, il pratique l’art délicat de l’enseignement et fréquente les milieux de la musique, du spectacle et de l’art.
 
Peux-tu te présenter brièvement ?
 
Bonjour, je m’appelle Tangui Jossic, je suis né à Nantes et j’ai 37 ans. Je suis à la fois enseignant/chercheur, illustrateur/graphiste, photographe/plasticien, et catcheur-dessinateur à moustaches sous l’identité secrète de l’un de ses grands champions : Louis Vengeur (Sa page Facebook ici). Ces différentes casquettes m’ont amené à travailler avec de nombreuses structures éditoriales (MeMo, Les Requins Marteaux, Professeur Cyclope…), galeries et lieux de culture (du Lieu Unique à Nantes, à la galerie Ship of Fools à La Haye, en passant par Paris, Toulouse, et Bruxelles…), artistes (Royal de Luxe, Sexy Sushi, Charlie Mars…) et écoles d’art.


 
Ep SCV03 de Sexy Sushi.

Quelle est la première BD ou illustration que tu as lu ?
 
Je me souviens des images de Claude Serre ainsi que d’un livre de Fred : Philémon et le château suspendu.





Quelle est la première BD ou illustration à laquelle tu as participé ?
 
J’ai passé mon adolescence à fabriquer des fanzines dans lesquels on dessinait avec mes copains. J’avais quinze ans lorsqu’on m’a commandé ma première affiche pour un festival rock organisé par les villes de Malville et de La Chapelle-Launay. Sinon, mon premier livre Une vie ordinaire est paru en 2004 aux éditions MeMo.



Couverture d'Une vie ordinaire, MeMo 2004.

As-tu un mentor, un auteur/illustrateur qui t’inspire particulièrement ?
 
De nombreuses œuvres m’ont marqué durablement : Le Retable de l’agneau mystique des Frères Van Eyck :





... les images d’In the Realms of the Unreal d’Henry Darger :





... les calvaires bretons de Guimiliau, Pleyben et Plougonven (ci-dessous) :





... La chevauchée de la discorde du Douanier Rousseau :





... le film Der Lauf der Dinge de Peter Fischli et David Weiss (ici), le cycle Cremaster de Matthew Barney :


 
Liens vers Cremaster 3 complet en streaming (Part 1, part 2)

... les boucles animées de Looping et autres films de Jean-François Moriceau et Petra Mrzyk (Katerine - Excuse-Moi, Sébastien Tellier - Look), les sculptures de Ron Mueck :





... les peintures de John Currin :





... ou encore les photos de The Ballad of Sexual Dependency de Nan Goldin :




Maintenant, s’il est un artiste qui a profondément bouleversé ma vision du dessin et de ce que celui-ci peut révélé sous ses différentes formes, c’est Robert Crumb :




Quel est ton héros/héroïne de BD ou d’illustration préféré ?
 
Les personnages de Daniel Clowes (David Boring, Enid et Rebecca dans Ghost World) :





... de Chris Ware (Jimmy Corrigan, Rusty Brown, la jeune femme de Building Stories) :





... ou les étudiant(e)s du Black Hole de Charles Burns qui me touchent beaucoup :





Les personnages de Blutch aussi : Mademoiselle Sunnymoon, le petit Christian et les deux filles de Vitesse moderne :





Et puis il y a Ariol (et ses copains) d’Emmanuel Guibert et Marc Boutavant dont on suit les aventures avec Niels, mon petit garçon :

 
 
 
A quel moment de la journée travailles-tu le mieux ?
 
Je travaille à peu près tous les jours après les cours que j’assure auprès des élèves des Beaux-Arts et des étudiants de l’AGR (de la peinture en imprimature à la création de brosses numériques, de l’antiquité aux avant-gardes artistiques en passant par la loi du contraste simultané des couleurs d’Eugène Chevreul…).




Eugène Chevreul, "De la loi du contraste simultané des couleurs" et son cercle chromatique (erroné).

Je pense que mon insatiable curiosité en matière de création et le contact avec certains étudiants, stimulent ma propre pratique…

Ecoutes-tu de la musique lorsque tu dessines ?
 
On écoute de la musique en flux continu à la maison. Ma playlist du moment brasse les titres Andro Queen et Indie Cindy du nouvel EP des Pixies, le Do I Wanna Know ? d’Arctic Monkeys, les titres du 2e opus de Moderat (dont le superbe Milk), le dernier album de Matmos The Marriage of True Minds et les titres Seal et Arp#1 (là) du Glow de Jackson and his computer band (chez Warp).
 
Que détestes-tu dessiner par-dessus tout ?
 


Avec ses fleurs pyramidales disposées en couronnes spiralées, Le chou romanesco est l’une des constructions naturelles les plus fascinantes mais aussi les plus ennuyeuses à dessiner.

Qu’est-ce que tu apprécies dans les festivals auxquels tu es invité ?
 
Humilier mes adversaires Néant Détale, John Superwayne et Carmen Vegas sur le ring des Catcheurs-dessinateurs à moustaches :



Retrouver les amis avec qui j’aime danser sur les tables de manière totalement décomplexée, boire la Cartagène au goulot de la bouteille, caresser des poneys, croquer dans le préfou ou la tome de brebis dans un état d’ébriété tel qu’on en oublie qu’on va tous mourir.
 
Ton actualité du moment ?
 
Cet été, j’ai fait un dessin pour le BD Cul (éd. Les Requins Marteaux) d’Anouk Ricard qui devrait sortir en librairie le 15 novembre prochain. Sinon, je travaille à la mise en couleurs d’un livre d’une centaine de pages que j’ai écrit et dessiné...



Planplan Culcul d'Anouk Ricard (Requins Marteaux). Le livre brun, travail en cours.

J’ai aussi de nouvelles images et mises en pages à faire pour le prochain numéro du Professeur Cyclope et après ça, j’espère enfin pouvoir m’atteler à une série de planches en bandes dessinées sur des histoires courtes de Marc Pichelin.
 
Si tu étais un sport ?
 
Le catch de dessin.
 
Si tu étais un aliment, un plat ?
 
La galette de blé noir.
 
Tangui Jossic

3 commentaires:

Anonyme a dit…

oï,

le Père Nöel m'a envoyé ce message pour Niels suite à la lettre que je lui ai envoyé pr lui demander des cadeaux pr mettre sous mon sapin. j'en ai pas chez moi mais ça le fera qd même.

Niels l'a vu ce soir...la tête qu'il faisait, génial !

le message à cette adresse :

https://www.portablenorthpole.com/fr/app/video/watch/5498445624eac-5498445624f5b?utm_medium=vidch14002_conf&utm_campaign=oper&user_id=8161404&pixel_source=fr_vidch14002_conf&utm_source=watch


je te souhaite de riches et joyeuses fêtes de fin d'année. une bise à tes parents.

xxx.

Gildas à gildasbig@hotmail.com


Sam Teller a dit…

J'adore!

Sam Teller a dit…

Enfin un aperçu de ton chef-d'oeuvre inconnu " Le livre brun"! Génial! Sauf que j'ai pas de microscope pour voir tes images, pas lol ! C'est pas trop balzacien j'espère ? :) Y aura aussi des bd dedans? Bises!